smart-manufacturing ANRT article

L'AP242 passe à l'édition 4

Alors que l’édition 3 est en cours de publication, le draft de l’édition 4 du standard ISO AP242 doit être présenté à la DSI en décembre prochain. Quelles sont les améliorations et évolutions majeures de ce standards ?

Rappel des finalités du standard AP242

l’Application Protocole 242 de la partie ISO 10303, est un standard qui permet la gestion des modèles 3D d’ingénierie. Il sert principalement à la visualisation  3D et à la quotation. L’édition 4 travaille principalement sur :

  • La mise à jour du modèle Product and Manufacturing Information (PMI) : ce groupe de travail est dédié au domaine du standard. Il se charge de mettre à jour les tolérances géométrique en conformité avec les différents standards internationaux
  • L’intégration de la méthode Agile dans les groupes de travail WG12 et WG21

 

Le nouvel objectif est fixé : réussir à respecter les délais de publications attendus sous 18 mois. Pour ce faire, un GIT a été mis en place et couplé à un moyen Ticketing.  Aujourd’hui, ces nouveaux moyens techniques, hébergés par le site de l’ISO, permettent aux équipes une collaboration plus fluide. Les pratiques de travail ont elles aussi été améliorées, avec la mise en place d’une méthode framework SCRUM/SaFE (travail par itération). Ainsi, les équipes espèrent pouvoir soumettre les mises à jours du PMI (Product and manufacturing information), du VIM (Visual issue management) et du PDQ (Product Data Quality) au Premier Comité Rewier du mois de décembre prochain.

Dans le framework de l’édition 4, le groupe de travail PDQ travaillera sur les quatre modules suivants : 

  • Les module des critères qualité des données 3D anotées
  • Les modules des résultats d’inspection des données qualités pour les 3D annotées
  • Les module de qualité de donnée pour les formes triangulaires
  • Les module de donnée qualité spécifique au PMI

Quelques rappels des bases pour comprendre les travaux sur l’AP242 :

Qu’est-ce que le PMI (Product and manufacturing information) : L’architecture STEP peut sembler quelque peu complexe car elle se travaille à deux niveaux : le « domaine » et les « modules ». Le groupe de travail PMI (aussi appelé « capability PMI ») travaille au niveau du « domaine » : il met à jour les tolérances géométriques afin qu’elles soient en conformité avec les différents standards internationaux.

Le groupe de travail qui s’occupe des « modules », fait principalement du dimensionnement géométrique sémantique : « datum sémantique » et « fatum sémantique système » pour les puristes. En d’autres termes, il travaille à l’harmonisation du langage qui concerne le dimensionnement géométrique, indispensable à la standardisation.

Qu’est-ce que le VIM (Visual issue management) : Ce groupe de travail travaille sur l’exchange of design issue , autrement dit, sur l’échange des erreurs de design. 

Qu’est-ce que le PDQ (Product Data Quality) : Il s’agit d’un autre groupe de travail, ici principalement drivé par le Japon, qui est en charge d’assurer la cohérence du standard avec les mapping donnés, sur la partie « module ». Les mapping permettent de passer d’une couche de code à une autre, an langage trivial. Il faut donc s’assurer que les différente couches se comprennent.

L’AP242 Day se déroulera le 20 octobre prochain

SI vous souhaitez en savoir plus sur les évolutions de ce standard, il est encore temps de vous inscrire ! : LIEN

De nombreux intervenants industriels viendront partager les réalisations basées sur l’AP242, mais aussi des fournisseurs viendront faire des démonstrations de mise en oeuvres concrètes du STEP AP242 et enfin les experts de nos associations partageront l’ensemble des capacités attendues dans AP242 édition 3.

Partager cet article